L'activité électrique générale est circonscrite généralement au niveau de la troposphère, cependant il existe quelques cas exceptionnels où des éclairs ont été observés dans la stratosphère et au-delà.

Les premiers éclairs stratosphériques débutent sur le sommet du nuage orageux et se propagent verticalement dans la stratosphère, leur graphisme est identique à celui des coups de foudre : c'est les éclairs en nappe.


Les seconds se nomment fusées bleues. Ce sont des lueurs diffuses, qui débutent également au sommet du cumulonimbus. Ces éclairs traversent la stratosphère en s'évanouissant au cours de leur ascension.

accueil